samedi 5 janvier 2013

vit'amine quitte la ville !

Déjà quand je le trouve chez des potes, posé là, je leur dis non mais qui a acheté ce canard ? déjà que les deux gros titres de la presse francisante presqu'indépendante algéroise c'est le top du foie gras ! alors le Soir, on l’achète quand on a pas trouvé le quotidien d’Oran ( qui lui, a beaucoup de textes et peu d'images, un journal fait pour les grandes personnes, pas comme el Watan et Liberté qui sont des journaux pour enfants, avec de belles photos en couleurs, de belles voitures aux reflets chromés brillants, de beaux joujoux électroniques qu'on plante solidement devant nos conduits auditifs et des sourires dentifrices sang pour sang garantie local, c'est vraiment bien de feuilleter les images entre deux articles de feignasse ( que personne vraiment ne lit, on a déjà dit que le cercle diplomatique lisait les deux premières pages, c'est là que se trouvent un ou deux scripteurs autorisés par le très haut à instiller de vraies infos déguisées en enquêtes de terrain très dangereuses, brrrrrr  ) ) 
Donc, oui, je trouve ça dans le soir d'al. du jeudi dernier, on va fumer tout court et prendre un thé pour rester éveillé, on se pique un peu, on essaie de comprendre le message de ce jeune dessinateur de presse pétri de , euh ( de connerie quoi, vous allez voir, c'est lui qui a commencé, moi j'ai rien fait, je trouve ça, je peux pas me taire, le bramaput ne peut pas se taire quand y a pareil dessin !)

source : www.lesoirdalgerie.com


Qu'on crie son amour pour l'armée, ça passe, on peut tout à fait laisser s'exprimer librement des idées aux relents militaristes d'inspiration nationaliste ou fasciste ou ceux typiques de l’extrême droite ou de n'importe quelle idéologie réactionnaire.
Mais qu'on se gargarise, en donnant la nette impression de faire la fête après l'annonce macabre de la mort de sept individus en se masturbant avec du champagne du réveillon du nouvel an, là le petit vit'amine fait dans le vampire quatre étoiles ! 
Quand on foule au pied la dignité et le respect du droit élémentaire à la vie d'une existence quelle qu'elle soit ( un chat de gouttière, un ouistiti ou un barbu qui fait du trek en montagne en jean salopette et baskets redbook de mauvais gout, eux aussi ont droit à la vie et on a le devoir de protéger leur intégrité physique, sans blague, eeh oui !) c'est qu'on a été à bonne école, celle de l'école de l'éradication qui continue de pulluler sous d'autres formes ( visez moi la grande affaire Gharbi maquillée en affaire Dreyfus locale !)
En tout cas, la racaille éradicatrice, relique tâtonnante de l'âge d'or des années 90 ( à l'époque, ils étaient surabondants, le couteau entre les dents, "les démocrates" ( leur sobriquet) organisaient des battues gigantesques de barbus en pagaille, ils se sont beaucoup amusé lors de ces safaris un peu partout sur le territoire du plus vaste pays d’Afrique, le parc du Serengueti, le Kilimandjaro, who ?, connais pas ! )
Pour faire bref, on te demande pas de fermer ton clapet éradicateur  on veut juste que tu saches que nous restons vigilants à chaque fois que tu fautes, on est déjà fans de tes dessins, une vraie matière pour le "médias vigilance" 
Encore merci d'alimenter la rubrique, on tient là un sérieux client .