samedi 29 mars 2014

Artistes locaux



L'artiste local est avant tout un meuble.




Cela fait longtemps,
Comme le temps passe,
On me l’a demandé … de la fermer
De ne plus avoir à m’en faire
Car je n’avais rien dans l’ventre
Car je n’avais rien à dire ?
Ils écrivent des bullshits
Ils attisent la curiosité des journalistes de la culture,
De liberté et d’el watan,
Ils donnent des interviews
Ils participent à la vie culturelle locale,
Ils mendient une place au soleil local,
Aussi bouteflika leur rit à la gueule,
Lui, a tout compris,
Lui a vu fidel et le che
Papoté avec kissinger et andropov
Filé du fric à carlos et consorts
Mangé du halouf avec nikita et mouammar
Mais, eux ? Ils résistent bien sur
Ils sont là, les derniers remparts
Avant l’affaissement de la civilisation
Avant le renversement final
Ouéééé , qu’on leur file des médailles
Qu’on les ensevelisse avec !
Qu’on les étouffe avec !
Et qu’ils aient le droit à de sonnantes funérailles
Avec pleurs publics admis aux journaux de vingt heures
Et aussi au journal de la culture de la trois tous les matins
A neuf heures pétantes
Puisqu’ils font partie du cadre local
Siassi leur tressera une couronne de fleur lacrymale
Bye bye les artistes locaux , merci d’être passés

P.S : ai trouvé ces mots dans un backup, merci à lui.